Comment supprimer des containers volumes “orphelins” dans vSphere

Comment supprimer des containers volumes “orphelins” dans vSphere

Lorsque vous créez des volumes Kubernetes hébergés sur vSphere, cela génère des fichiers VMDKs, ils sont visibles au travers de l’interface graphique

C’est très utile, il est même possible de voir à quel cluster les volumes appartiennent.

Dans certaines situations, vous pouvez vous retrouver avec des volumes dits orphelins, notamment si un cluster Kubernetes est supprimé “brutalement”. Malheureusement il n’est pas possible de supprimer ces volumes/vmdks depuis l’interface graphique (à date de la rédaction de cet article, vSphere 7). Pour ce faire, il existe d’autres possibilités comme par exemple utiliser l’utilitaire govc développé par VMware. Cependant la version habituelle (référence à la version govc version 0.23.0) ne prend pas en charge les options volume.ls et volume.rm, il faut pour cela utiliser une version à compiler soi-même. ci-dessous les étapes à respecter pour y parvenir :

Installer go (sur Ubuntu server dans mon cas), il est important d’avoir une version récente : https://golang.org/doc/install

Lancer la commande go suivante  : go get -u github.com/vmware/govmomi/govc (https://github.com/vmware/govmomi/tree/master/govc). Ca va télécharger les sources dans le répertoire ~/go/src, compiler et stocker le binaire govc dans ~/go/bin.

il faut positionner ensuite un certain nombre de variable à govc afin qu’il puisse se connecter à l’infrastructure, exemple :

export GOVC_URL=<fqdn du vcenter>
export GOVC_USERNAME=<compte avec des droits en consultation>
export GOVC_PASSWORD=<mot de passe du compte>
export GOVC_INSECURE=true (si vous utilisez des certificats non signés)

Grâce à ce govc spécifique, vous pouvez utiliser la commande ~/go/bin/govc volume.ls pour lister tous les volumes et la commande ~/go/bin/govc volume.rm <volume>. Attention à bien choisir les volumes orphelins sinon vous risquez de perdre des données.

Un développeur à fait un script intéressant pour supprimer les volumes orphelins : https://gist.github.com/bburky/fd729f129347b9141255fbc2185c52ea#file-remove-orphaned-cns-volumes-sh-L1 (attention ce script suppose que govc soit dans votre variable $PATH, si ce n’est pas le cas mettez cette variable à jour ou modifier le script pour qu’il pointe sur le bon govc).

Ce script à un petit bémol auquel il faut prêter attention, il suppose qu’il y ait un seul cluster car il utilise la commande kubectl, celle-ci se connecte en utilisant le contexte actif. Si vous avez plusieurs clusters kubernetes hébergés sur votre infrastructure, vous risquez de supprimer des volumes vus comme orphelin alors qu’ils peuvent potentiellement appartenir à d’autres clusters Kubernetes, j’ai soumis au développeur du script cette modification :

> "$temp_dir/kubernetes-temp.txt"
for context in $(kubectl config view -o jsonpath='{.contexts[*].name}')
do
        echo checking context : $context
        kubectl get pv -o jsonpath='{range .items[*]}{.spec.csi.volumeHandle}{"\t"}{.metadata.name}{"\n"}{end}' --context $context  >> "$temp_dir/kubernetes-temp.txt"
done
sort $temp_dir/kubernetes-temp.txt > $temp_dir/kubernetes.txt

Ce n’est pas encore parfait, il peut inclure des volumes provenant de cluster Kubernetes non vSphere mais il n’y aura pas d’incidence sur la suppression des volumes.

 
Farid BENREJDAL