L’IOT a besoin d’une infrastructure et elle existe !

Les objets sont de plus en plus présents dans les entreprises et sous diverses formes (Caméra, capteur de température, ventilateur, ….). Ces objets génèrent énormément de données qui sont traitées par une ou plusieurs applications. Prenons un exemple simple de parking, avant d’y rentrer vous pouvez savoir le nombre de places de stationnement disponibles, puis une fois rentré le nombre de places par étage et enfin par rangée, ceci grâce à des capteurs qui sont généralement fixés au plafond à quelques dizaines de centimètres au-dessus des voitures. Dans ce même parking vous avez des caméras un peu partout pour enregistrer les mouvements des personnes, vous avez des capteurs pour mesurer le taux de monoxyde de carbone et enclencher des extracteurs pour évacuer ces particules. Tous ces objets vont générer des données et Il y aura une application provenant de différents constructeurs et par activité pour les traiter, une application pour les places de parking, une pour les caméras et une pour la détection des particules. Par contre comment gérer ces objets ? Comment connaitre leur santé, mettre à jour leur firmware ? Pour cela, il est pertinent d’avoir une infrastructure commune hétérogène.

La solution VMware IOT Pulse Center permet à l’IOT d’avoir à la fois son infrastructure basée sur le SDDC VMware et aussi de gérer le cycle de vie des objets comme le fait VMware Workspace One avec les périphériques utilisateur. 

Cependant il y a un élément nouveau dans l’IOT par rapport à une infrastructure classique, c’est la gateway, comme les objets sont nombreux et utilisent souvent un protocole et une connectique qui leurs sont propres, ils passent par cette gateway qui servira de concentrateur et permettra la communication avec les applications via le réseau classique IP.

 

En 2016 VMware a développé l’agent LIOTA (Little Internet Of Things Agent) qui est un SDK Open source installé sur ces gateway permettant la communication avec les objets et ainsi de les gérer, de les monitorer et d’orchestrer les données en provenance et allant vers le Data Center et/ou Cloud Public. LIOTA découple aussi l’application du type/marque/model d’objet, l’application communique ainsi via LIOTA qui lui retranscrira aux objets en fonction de leurs spécificités.

 

Pour les grosses architectures ou les solutions nécessitant des prises de décisions rapides, un élément intermédiaire sera ajouté entre la gateway et l’application qui va permettre de faire des pré/post traitements et être ainsi plus réactif, ces traitements sont hébergés et exécutés sur du Edge Computing. Le Edge Computing est au bout de la chaine au plus près des gateways et objets. Sur ces Edge Computing est installé le SDDC de VMware.

 

 

Les objets sont enregistrés dans Pulse IOT Center, ce qui permet de connaitre leur états de santé, de les sécuriser en sécurisant les mot de passe (bien souvent les mots de passe par défaut ne sont pas remplacés) et de gérer les cycles de vie des firmwares. Pulse IOT Center permet aussi de classifier les objets de manière à avoir des vues pertinentes et prendre les bonnes décisions rapidement.

 

Les objets ont désormais leur Infrastructure basée sur des solutions existantes et éprouvées depuis de nombreuses années. Cette infrastructure permet de s’affranchir de l’hétérogénéité et la massification induite par ce type de technologie. Les opérationnels ont avec le SDDC de VMware un case d’usage supplémentaire.